9 solutions pour augmenter son taux de testostérone

Nombreux sont ceux qui associent radicalement la testostérone aux rapports sexuels. C’est vrai, elle joue un rôle prépondérant dans la sexualité, notamment la libido, tant chez nous les hommes, que chez les femmes. Mais pas que cela en réalité. La testostérone renferme également plusieurs autres avantages sur notre santé. Chez les garçons en âge de puberté, elle sera responsable de l’apparition des traits masculins, de la pilosité, de la croissance, du changement de la voix, du développement et du renforcement des muscles au fil des âges. C’est la raison pour laquelle, les grands sportifs surveillent de près leur taux de testostérone, à travers des astuces qui leur permettent de l’augmenter quotidiennement, bien que certains s’y prennent mal.

Alors, comment augmenter son taux de testostérone ? Nous vous proposons dans cet article plusieurs solutions pour augmenter naturellement votre taux de testostérone. Mais avant…

Qu’est-ce que la testostérone ?

La testostérone une hormone androgène, un stéroïde anabolisant, génétiquement présent chez l’homme et la femme, même si ce n’est pas au même degré. C’est d’ailleurs elle qui rend possible la distinction sexuelle des embryons. Ainsi, contrairement à ce que nous pouvions imaginer, les femmes produisent également de la testostérone, à travers les glandes surrénales et les ovaires. Mais ceci, à un degré très inférieur à celui des hommes. Quoi qu’il en soit, cette hormone est indispensable chez les deux sexes. Car, elle assure en l’occurrence, le développement de la masse musculaire et osseuse, y compris celui du cœur. Elle influe par ailleurs positivement sur le désir sexuel. Au niveau de l’homme, elle est produite par les testicules et les glandes surrénales.

Le taux de testostérone chez un homme âgé de 20 à 45 ans devrait varier entre 10 et 30 nmol/L de sang. Lorsque ce taux est inférieur à la moyenne, nous observons des troubles d’érection, une diminution de la masse musculaire, un manque de tonus, des troubles cognitifs, ainsi que des troubles de sommeil. Une fois les 45 ans passés, il est tout à fait normal que ce taux diminue. Et si rien n’est fait pour le réguler, vos muscles s’affaisseront, puis s’ensuit une vieillesse accélérée.

Mais attention, chercher à augmenter son taux de testostérone en consommant des produits de dopage, sans ordonnance, comme le font beaucoup d’athlètes est très nocif pour la santé sur le long terme. Il existe cependant, des moyens naturels, efficaces, et sans dangers, pour augmenter votre taux de testostérone.

Comment déceler un déficit de testostérone ?

Cela se manifeste par un vieillissement accéléré des cellules, une perte de libido, manque de concentration, des troubles érectiles chez l’homme, des humeurs dépressives, des troubles de mémoire, etc. toutefois, pour en être sûr, il vous suffit de faire un prélèvement sanguin auprès d’un hôpital. Vous connaîtriez par la même occasion, votre taux de testostérone exact.

Comment augmenter son taux de testostérone ?

L’excès de la testostérone dans le corps ne nuit guère lorsqu’elle est produite naturellement. Ces astuces que nous vous présenterons ici pour augmenter votre taux de testostérone sont les mieux indiquées. Vous ne risquez donc pas de mettre en péril votre santé, puisqu’ils résultent des habitudes et gestes quotidiens, simples à adopter.

Misez sur les aliments riches en zinc

C’est en réalité le premier nutriment qui vous permet d’augmenter votre taux de testostérone. Un déficit de zinc peut amener votre corps à produire plus d’œstrogène, aux dépens de la testostérone. Or, une grande sécrétion d’œstrogènes chez un homme par exemple, retarde l’apparition des traits masculins, en faveur d’une féminisation chez ce dernier. Ne soyez donc pas surpris que votre voix demeure fine, ou que vos tétons poussent incroyablement tels ceux d’une femme. De ce fait, veillez à consommer des aliments riches en zinc, en vue d’obtenir une bonne production de testostérone. Le zinc se retrouve naturellement dans les aliments riches en protéines, notamment la viande, le soja, les lentilles, la viande, le cresson, le pain de seigle, les noix de cajou, les huîtres, le crabe et la langouste…Incorporez régulièrement ces aliments à votre alimentation, et vous ferez progresser formidablement votre taux de testostérone.

Ne négligez pas les vitamines

Si vous consommez peu de vitamines, votre organisme produira également une faible quantité de testostérone. En effet, les aliments riches en vitamines permettent aussi d’augmenter le plus naturellement possible, le taux de testostérone. La vitamine D par exemple, joue un rôle déterminant dans la production de cette hormone. S’il est rare que vous preniez des vacances au soleil, privilégiez alors la consommation du chocolat noir, des œufs, le lait, ou encore les poissons gras, dont les harengs, le saumon, le thon, etc. Les aliments riches en vitamine B favorisent également l’accroissement de la testostérone. Il s’agit de l’avocat, des fruits de mer, les légumes verts, et bien d’autres. Nous avons par ailleurs d’autres groupes de vitamines telles que la vitamine A dont l’apport est empiriquement attesté dans la production de testostérone. En adoptant un régime alimentaire riche en vitamines, vous augmentez inéluctablement votre production de testostérone.

Ne fuyez pas les lipides

C’est un fait. Nous sommes tous enclins à fuir les lipides, au risque qu’un fort taux de cholestérol engendre des effets néfastes sur notre santé. Cela parait tout à fait justifié. Néanmoins, c’est une erreur de se priver de tous les aliments comportant de lipides, sans s’assurer qu’elles sont bonnes ou pas. En effet, certains lipides s’avèrent sains pour notre corps, contribuant par ricochet à la sécrétion d’hormones dont la testostérone. C’est le cas par exemple de l’oméga 3, qui est un nutriment essentiel au bon fonctionnement de l’organisme humain. Il est aisé de les consommer puisqu’elles se retrouvent dans de nombreux aliments délicieux, tels que les noisettes, les avocats, et les noix du brésil. On les retrouve également dans quelques aliments d’origine animale comme les poissons gras, ou le saumon.

L’apport de l’oméga 3 dans l’augmentation de la testostérone, est d’autant plus crucial que nombreux, notamment ceux qui pratiquent de la musculation, n’hésitent pas à en consommer en guise de complément alimentaire. Ne restez donc plus à l’écart des lipides.

Prendre des compléments alimentaires pour augmenter son taux de testostérone

Il s’agit d’une solution adoptée par plusieurs personnes, y compris les sportifs. Cela reste un moyen sûr quand on consomme ces compléments alimentaires sous ordonnance d’un médecin. Celui-ci saura vous prescrire la dose nécessaire selon votre état de santé. Les compléments alimentaires demeurent aussi des moyens efficaces, lorsqu’ils sont conçus à base de produits naturels. Ils permettent d’avoir accès à des doses concentrées et de meilleure qualité, assurant une prise de masse musculaire rapide. Mais n’allez surtout pas à en abuser. Au nombre des compléments alimentaires les plus prisés, on retrouve en premier le tribulus, la whey, les BCCA, ainsi que la créatine.

Il est tout à fait possible d’en consommer, en observant toutes les autres astuces. Vous pouvez procéder à l’achat de testostérone à la pharmacie, ou via des sites internet certifiés. Gardez à l’esprit que c’est un complément alimentaire de qualité qui permet d’augmenter sa testostérone.

Jeûnez pour augmenter votre taux de testostérone

C’est vrai, a priori ça peut choquer. Comment le jeûne pourrait-il avoir des effets positifs sur l’augmentation de la testostérone, si tant est que nous devions équilibrer notre alimentation ? Mais en réalité, pratiquer le jeûne augmente réellement votre taux de testostérone, et cela est d’ailleurs attesté par des athlètes confirmés qui ont fait l’expérience. En jeûnant de manière intermittente par exemple, votre organisme va sécréter la leptine, une hormone de satiété, qui vous aidera à booster votre taux de testostérone, et à le maintenir.

Nous vous conseillons également des programmes de sport à jeun. Mais attention à l’hypoglycémie. Un jeûne à raison de 2 fois par semaine suffira, et il faudra vous gaver chaque fois après. Aussi, devriez-vous trouver un programme de rééquilibrage adapté à votre santé. Il ne faudra pas en abuser.

Tenez-vous loin du sucre

Il est médicalement prouvé que le sucre a d’énormes inconvénients sur la santé, notamment le développement du diabète. Il en est de même sur la production de la testostérone, car un fort taux de glucose peut faire chuter la dose de testostérone dans votre organisme. Réduisez donc considérablement la consommation des aliments riches en sucres, pour augmenter naturellement votre taux de testostérone.

Évitez l’alcool

Nous vous déconseillons toute consommation d’alcool, ou à la limite, une consommation régulière, si vous désirez réellement augmenter naturellement votre taux de testostérone. Ce que nous ignorons le plus souvent, c’est que contrairement aux idées reçues, les boissons sucrées ne sont pas les seules à contenir du sucre. Les boissons alcoolisées en contiennent également. Elles ont donc le même effet négatif sur la santé, y compris dans la production de testostérone. Toutefois, une consommation modérée ne saurait avoir des séquelles graves sur la santé. En consommer, ne serait-ce une faible quantité, revient cependant à accepter de diminuer son taux de testostérone.

Pensez à réduire votre consommation d’alcool, si vous souhaitez augmenter votre taux de testostérone.

Faites du sport pour augmenter votre taux de testostérone

L’activité physique est inhérente à l’augmentation du taux de testostérone. En effet, il a été scientifiquement prouvé que l’élimination des calories, notamment la pratique du sport, accélère la sécrétion de testostérone. Pratiquer peu d’activité physique peut donc conduite au surpoids, et par conséquent à une faible sécrétion de testostérone. Comme activité physique, nous vous recommandons l’endurance, la vitesse, la musculation, le Crossfit, le HIIT, et bien d’autres. Cependant, attention à ne pas exagérer dans la durée. Il est également prouvé qu’une activité physique prolongée de plus d’une heure ralentirait la production de la testostérone, au lieu de l’accroître. Inutile donc de vous y éterniser. Optez pour des séances de courte durée, de 30 à 45 minutes, qui permettent d’augmenter énormément le taux de testostérone chez les hommes. N’oubliez surtout pas de veiller à ce que ces séances soient de forte intensité. Le but est de mettre vos muscles à rude épreuve, tout en élevant votre degré de résistance et de volonté. N’ayez pas de crainte à observer des temps de répit, et de réhydratation, afin que vos organes régénèrent le plus rapidement.

Dormir longtemps pour augmenter son taux de testostérone

Facile à dire, mais difficile à mettre en œuvre, au regard de toutes les obligations professionnelles qui nous incombent. Pourtant, le manque de sommeil, provoquant le plus souvent l’état de stress, peut freiner votre production naturelle de testostérone. Ceci en provoquant la stimulation de cortisol dans votre organisme. Le cortisol, aussi appelé l’hormone de stress, a pour effet de réduire votre production de testostérone. Cela est aussi valable pour l’homme que pour la femme. Cette hormone s’avère, d’autre part, stimulée par la consommation du café, qui a pour conséquence de briser notre cycle de sommeil, et d’augmenter en nous le stress. Il est donc indispensable de veiller à ces deux paramètres, si votre objectif est d’augmenter le taux de testostérone dans votre organisme.

Une étude menée aux États-Unis sur des sportifs, avait révélé que ceux qui observaient des nuits de sommeil au-delà de 7 heures, produisaient naturellement un taux de testostérone supérieur de 30%, que ceux qui restaient le plus en éveil.

Nous vous préconisons à cet effet des nuits de sommeil prolongées, des exercices de relaxation, et de détente. De même, le stress et le manque de sommeil vous feront manger davantage. Ce qui vous ferait gagner du poids, en baissant par la même occasion votre production en testostérone.

Essayez de dormir plus longtemps, et vous verrez vous-même le résultat.

Avoir une vie sexuelle épanouie

La testostérone est généralement associée au désir sexuel chez l’homme, puisqu’un taux élevé influence fortement la libido. Des recherches scientifiques ont démontré que les athlètes qui avaient une vie sexuelle épanouie étaient les plus performants. Même si certains se plaisent à affirmer que des rapports sexuels fréquents affecteraient nos capacités physiques, il n’en est rien. Sachez qu’au bout de 48 heures, en l’absence de rapport sexuel, vous auriez récupéré la totalité de votre testostérone normale. Vous n’avez donc pas besoin de vous abstenir pendant des semaines puisqu’il permet d’augmenter sa testostérone.

Assumez votre virilité

Comment peut-on assumer sa virilité ? Ou du moins, comment cela pourrait-il permettre d’augmenter sa testostérone ? Ce sont là les questions qu’on pourrait se poser tout de suite. En effet, assumer sa virilité revient à avoir l’estime de soi, et n’avoir aucune crainte à laisser transparaître ses traits masculins. N’ayez aucune crainte à afficher votre pilosité. Les femmes adorent d’ailleurs cela. Parlez avec votre voix grave et forte. Le fait de se sentir en confiance provoque un sentiment de satisfaction moral, se situant à l’opposé du stress. Ce qui permet de stimuler fortement la production de la testostérone.

Des pilules pour propulser le taux testostérone

Ce sont également des compléments alimentaires, utilisés pour augmenter sa testostérone. Nombreux sont ceux qui les ont expérimentées, avec des résultats satisfaisants à la clé. Le plus connu des pilules est testogen. Cependant, assurez-vous toujours de prendre l’avis de votre médecin. Une dose inappropriée pourrait avoir d’autres effets secondaires indésirables.

Voilà autant de solutions qui vous permettront d’augmenter le taux de votre testostérone. Adoptez celles qui vous conviennent, car la testostérone, on en a besoin en quantité, en tant qu’hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *